Jeudi 10 mai, jour férié, 10 vaillants gars motivés pour partir à l’assaut du parcours qu’Athanase nous avait concocté : Bertrand, Fabrice, Jean-François, les deux Jacques (le jeune et le moins jeune, ils se reconnaîtront), Manu, Stéphane, Tony, Yann et moi-même. Gérard était au départ du local, mais lorsqu’il a vu le groupe et vu le kilométrage prévu, il a préféré partir en solitaire. Où ??? Personne ne sait…

Super temps, pas trop chaud, pas trop froid, mais un vent bien soutenu qui nous a fait souffrir par moment. Arrivés au Fuiteau, la fatigue commence à se faire sentir pour certains…, mais la motivation est toujours au rendez-vous.

On a ensuite passé un 1er passage à gué, aucun souci, beau paysage, tout le monde est content. Athanase a été fidèle à lui-même, que des routes à « 3 grammes »…. Vive les GPS qui, cette fois-ci, ont très bien fonctionné ! Pour ceux qui roulent avec des roues carbone, j’en fais partie, c’est un peu tape-cul, mais bon, ça passe. On fait toujours confiance à nos GPS, et là… surprise ! Arrivés à Boutet, la route (enfin le chemin) coupée par la rivière et on était bien sur le parcours. Certains ont même criés ATHANAAASE !!!! Obligés de faire marche arrière et de prendre les vélos sur l’épaule pour traverser le pont (enfin petite passerelle) et en route pour l’aventure…

La traversée de Boutet

Ceci-dit, c’est quand même très sympathique ! Après ce petit moment mémorable, nous voilà reparti direction Talmont-Saint-Hilaire, encore 30 bornes à faire. Les cuisses commencent à brûler, mais bon, le plus dur est fait. Que du bonheur ! Arrivée au local vers 12h30 avec plus de 29 kms/h de moyenne. La collation à l’arrivée (et apéro pour certains, mais je ne dirai pas de nom) est la bienvenue… En conclusion, merci Athanase pour ce très beau parcours, c’est à refaire…

Benoît.

Pin It on Pinterest

Share This